Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

L´acier : un rapport résistance/poids très élevé


Comparé aux autres matériaux de construction, l’acier se caractérise par un rapport résistance/poids très élevé. Conséquence directe : pour la réalisation d’un même bâtiment, la construction acier requiert beaucoup moins de matériaux que les technologies traditionnelles et préserve d’autant le milieu naturel.
En poids, les économies de matières premières peuvent varier selon les bâtiments de 30% à 70%.

Le recours aux aciers à haute résistance permet encore d’améliorer ces performances. A titre d’exemple, en se substituant aux poutrelles d’acier courant, les 50.000 tonnes de HISTAR® produites en 2007 par ArcelorMittal ont permis de réduire de 14.000 tonnes les émissions de CO2 rejetées à l’atmosphère, soit l’équivalent des rejets de 4.000 véhicules sur toute une année.

Exemple : Le viaduc de Millau

La réalisation de son tablier a nécessité 36.000 tonnes d'acier. S’il avait été construit en béton, ce sont 120.000 tonnes de ce matériau qu’il aurait fallu utiliser. Au final, 80.000 tonnes de matières premières n’auront pas été prélevées sur le milieu naturel.
Ce choix a aussi permis de réduire de 10 000 le nombre de camions circulant dans la vallée.


Photos :

1. Un exemple d’utilisation des aciers à haute résistance HISTAR® : La tour Emirates ©Sean Randall, architecte: Hazel W.S. Wong (groupe  Norr)
Pour sa construction, jusqu'à 30% d’économies sur les émissions de CO2 ont été réalisées
2. Pont de Millau pour CEVM © Daniel Jamme, Architecte : Sir Norman Foster


Powered by aware