Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

Informations sur le projet

  • Mamelodi
  • Afrique du Sud
  • 2009 - 2010
  • Architectes
    Geldenhuys and Jooste Architects
  • Developpeur:
    ArcelorMittal SA
  • Propriétaire:
    South African Department of Education
  • Ingénieurie:
    Ilifa Africa Engineers
  • Contractant:
    Jomi Project Management (steelwork)
    Lexkon cc (general)
  • Photographe:
    ArcelorMittal South Africa

Liens


  Fondation ArcelorMittal - site internet (anglais)
  ArcelorMittal Afrique du Sud: Toiture Chromadek (anglais)
  Fiche produit: panneaux de bardage isolés
  Fiche produit: structure légère en acier galvanisé

École primaire Meetse-A-Bophelo, Afrique du Sud


L’école primaire Meetse-A-Bophelo (« eaux de la vie ») construite en acier dans le quartier Mamelodi East de Pretoria, et dont les travaux ont été exécutés en seulement 12 mois au lieu de 2 ans comme cela est habituel pour des structures en mortier et en briques, contribue de façon importante aux défis éducatifs de la région de Mamelodi.


En 2009, ArcelorMittal South Africa a lancé un projet de construction d'écoles de 250 millions de rands, à l'intérieur duquel dix écoles seront construites dans des régions défavorisées de tout le pays. En 2010, avec la construction de l'école primaire Meetse-A-Bophelo, le township de Mamelodi dans le Tshwane a été la première communauté à profiter de ce projet de la Fondation ArcelorMittal South Africa et d'ArcelorMittal Construction.

Les neuf autres écoles seront construites d'ici 2016, où deux écoles sont prévues pour la région Cap-Oriental et une dans chacune des autres provinces.

Les dix écoles seront construites en utilisant de l'acier léger et des panneaux Arval®.

Profil de l'école

L'école primaire Meetse-A-Bophelo a été conçue pour accueillir facilement 1 200 élèves. L'édifice où la nouvelle école a été construite pouvait avant accueillir 1 500 élèves dans des salles de classe de matériaux préfabriqués. La superficie nette des édifices construits est de 3 367 m2 en plus de 1 400 m2 de corridors et de zones couvertes.

Quantité d'acier

Portiques : 101 tonnes

Autres parties en acier : 17,33 tonnes

Acier léger : 8,10 tonnes

Toiture Chromadek® : 28,47 tonnes

Panneaux Arval® de 60 mm sur une surface totale de 4 000 m2 : 45 tonnes

Volume total : 199,90 tonnes

Près de 400 panneaux Arval® ont été importés de l'usine d'Haironville en France par ArcelorMittal Construction. Les panneaux de plusieurs couleurs contiennent de l'isolant en mousse de polyuréthanes très faciles à insérer dans la structure extérieure en acier.

 

Édifices

L'école comprend :

- un édifice administratif (salles de réunions, bureaux du directeur et de 2 directeurs adjoints, salle du personnel, cuisine et toilettes).

- un centre multimédia qui comprend une salle d'ordinateurs et une bibliothèque.

- des salles de classe qui peuvent accueillir 1 200 élèves.

- un laboratoire.

- un bloc sanitaire près des terrains de sports.

- une cantine qui inclut une cuisine et un magasin.

- un atelier.

- un pavillon pour le gardien (2 chambres à coucher, séjour/cuisine, salle de bains).

Caractéristiques de conception

L'architecte a conçu les salles de classe dans trois ailes autour de la cantine pour que :

- les groupes d'élèves du même cycle soient ensemble ;

- la zone des façades nord soit privilégiée de façon à faciliter la ventilation, le chauffage et la réfrigération ;

- les plans puissent s'adapter aux différentes conditions du terrain, où toute pente sur le site puisse être compensée par des rampes ou des escaliers de la partie centrale où se trouve la cantine. Les rampes offrent des accès à plusieurs édifices pour les élèves en chaise roulante.

Construction

La nouvelle école a été construite sur le site de l'ancienne école. Cela signifie que l'ancienne école a dû être maintenue en service pendant la construction des nouveaux édifices, ce qui a entraîné une augmentation du temps d'exécution des travaux. Le gérant de projet estime qu'une école semblable à Greenfield pourrait être construite en huit mois. Le GDE (Gauteng Department of Education – Département d'éducation de Gauteng) accorde actuellement deux ans pour la construction d'une école de cette dimension.

La structure d'acier de l'école peut être livrée sous forme de kit offrant ainsi l'avantage de n'exiger aucuns assemblages complexes.

Main-d'œuvre

Il a fallu au total 37 428 jours-personnes pour la construction de l'école, dont 23 788 jours-personnes de travailleurs non qualifiés et 13 640 jours-personnes de travailleurs qualifiés. Du montant total en salaires, il y a eu 1 422 jours payés à des femmes et 9 108 jours payés à des jeunes travailleurs (personnes de moins de 35 ans).

La main-d'œuvre sur place a dû travailler avec plusieurs technologies qui ne sont pas courantes dans le pays ou dans la construction d'écoles. Celles-ci comprennent :

- des dalles flottantes de fondation,

- des portiques en acier,

- la construction en acier léger,

- des panneaux Arval®,

- des fenêtres et moulures en acier de couleur,

- le système de construction modulaire Vela comprenant du polystyrène expansé avec structure en acier léger,

- le système Ikaya Future House comprenant l'âme et forte traction en polystyrène expansé, treillis galvanisés, structure principale.

- le chauffage par panneaux solaires.

La construction de l'école a aussi apporté d'autres avantages socioéconomiques à Mamelodi. À toutes les étapes de la construction, il y avait entre 60 et 80 travailleurs sur le chantier, qui étaient tous au chômage auparavant et qui provenaient tous du township.

Trente-sept femmes de la communauté environnante, qui s'étaient toutes portées volontaires à l'école pour assurer le nettoyage et le service à la cantine, ont reçu une formation de base en culture potagère. Les légumes obtenus du potager dans six serres rudimentaires améliorent la qualité de la nutrition à l'école. Il y a un partenariat avec ChemCity qui assure aux femmes un soutien dans l'entretien des serres.

Budget

Le budget du projet de cette école était de 34,8 m de rands (TVA non incluse). Le budget incluait tous les meubles et les frais, à l'exception des grands travaux paysagers sur tout le site. Le coût final attendu du projet entier est de 34,3 m de rands (TVA non incluse) y compris les travaux d'aménagement paysager.

Le prototype de construction utilisé à Mamelodi ne fait pas seulement un grand usage de l'acier dans toutes les composantes des édifices, mais il prouve aussi que l'acier peut être utilisé de façon économique et esthétique.

L'école primaire Meetse-A-Bophelo constitue un important apport pour la communauté reconnu par le jury du South African Steel Award 2010 (Prix sud-africain de l'acier 2010) où elle a obtenu le prix dans la catégorie « Développement communautaire ».

École primaire Mandela Park à Slovo Park, Mthatha

La deuxième école de ce projet a été terminée en 2013. Suivant le modèle de l'école à Mamelodi, ArcelorMittal South Africa a remis les clefs cette nouvelle école au Département d'éducation élémentaire du pays en juillet de cette année. 

 

La Fondation ArcelorMittal

La Fondation ArcelorMittal South Africa a consacré 250 millions de rands à la construction d'écoles à structure innovatrice principalement en acier pour les années à venir. Elles seront construites dans les zones où il y a surtout des écoles se trouvant dans des terrains de boue instables.

La Fondation ArcelorMittal South Africa voue 80 % de son budget annuel à des projets éducatifs, y compris au maintien des centres scientifiques de Sebokeng (commune de Sedibeng), de Sadanha (Cap-Occidental) et de Newcastle à KwaZulu Natal.

Powered by aware