Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

Informations sur le projet


  • Johannesburg
  • Afrique du Sud
  • Architecte:
    Afritects
  • 2009 - 2012
  • Client:
    Johannesburg Property Company
  • Ingénierie:
    Themba (structural & civil)
  • Contractant:
    Group Five & Inkanyeli Projects
  • Photographe:
    Leon Krige

Liens


  Plan du site
  Plan, section & élévation
  Plans
  Fiche produit: Caïman

Le théâtre de Soweto, un théâtre ultra-moderne


Le théâtre de Soweto, en Afrique du Sud, se distingue par l’originalité de son concept en termes de formes et de couleurs, et ses murs à double courbure qui constituent un véritable défi d’ingénierie. A l’exception des tuiles en céramique de couleurs vives, c’est le parement Caïman, d’ArcelorMittal, qui a été utilisé pour certaines parties de la façade extérieure.

Le théâtre de Soweto ne ressemble pas à un complexe théâtral traditionnel : il se compose de trois « boîtes » indépendantes, qui contiennent trois espaces théâtraux de taille et d’équipements différents. Ces « boîtes » aux angles arrondis sont de couleur distincte afin de pouvoir être identifiées de l’extérieur.
 
Les trois volumes sont reliés par une entrée commune et flanqués de chaque côté par des « remparts », deux bâtiments à plusieurs étages conçus pour abriter les zones de service, qui forment une enceinte autour des boîtes en créant des espaces intérieurs comparables à des allées.

Ces bâtiments, qui font office de murs protégeant les trois emplacements, sont courbes à la fois horizontalement et verticalement, et constituent donc un véritable défi d’ingénierie. Leurs formes arrondies résultent de la fonction même du bâtiment : les installations de service du théâtre, situées aux étages supérieurs, exigent plus d’espace que le rez-de-chaussée destiné à l’usage du public. 

L’esplanade située face au bâtiment est recouverte d’une structure en forme de tente destinée à protéger du soleil, créant un espace qui peut également être utilisé pour les performances d’artistes indépendants.
Le théâtre dans une boîte Le théâtre exige une déconnexion du monde extérieur, un espace clos réservé au public et aux artistes. Dans le monde du théâtre, c’est ce que l’on appelle la « boîte noire ».

À Soweto, banlieue marquée par l’apartheid, il n’existait pas d’espaces théâtraux officiels. Traditionnellement, les artistes étaient nomades, et leurs espaces théâtraux également : des boîtes permettaient d’obtenir l’isolation requise du monde extérieur. 

Les boîtes théâtrales du Théâtre de Soweto contiennent respectivement 142, 180 et 90 places assises. L’espace principal possède une scène située à son extrémité, une fosse d’orchestre, une tour et des structures aériennes, tandis que les deux espaces de taille inférieure sont plus flexibles, la disposition de la scène et des sièges pouvant être adaptée selon les besoins. 

Les trois boîtes sont recouvertes de tuiles en céramique, des trois couleurs primaires (jaune, bleu et rouge), afin de pouvoir être identifiées facilement de l’extérieur. Les différentes tonalités et nuances des tuiles donnent l’impression que les murs sont vibrants de vie lorsqu’ils miroitent dans le soleil. Les tuiles ont été fabriquées et posées par des artisans locaux.

Quant aux deux bâtiments latéraux, ils sont recouverts d’acier : c’est ArcelorMittal Construction Afrique du Sud qui a fourni le parement Caïman pour les façades de ces bâtiments. Les plaques d’acier se chevauchent comme des écailles et scintillent dans des tons dorés. Un théâtre pour les habitantsLe théâtre de Soweto est la seule installation de ce genre dans le quartier de Jabulani : le but était d’apporter de la vie dans ce qui est essentiellement une cité-dortoir, et de faire connaître les arts de la scène aux habitants. Construit entre la zone résidentielle et la gare ferroviaire, le théâtre est situé sur l’itinéraire quotidien des habitants entre leur domicile et leur lieu de travail.

C’est un bâtiment destiné à la communauté, conçu pour donner aux habitants un sentiment d’intégration et les inviter à découvrir les arts du spectacle : on y présente principalement des formes de l’art africain traditionnel comme la danse, le chant choral et la poésie orale, mais le théâtre de style européen est également inclus dans le programme.

Une étude exhaustive des théâtres locaux et internationaux a été réalisée préalablement à sa conception, et avec l’aide d’un spécialiste du théâtre, un centre des arts du spectacle moderne et polyvalent doté d’une acoustique et d’un éclairage de premier ordre a pu être créé. 

Informations complémentaires:

Spécialiste théâtre: Denis Hutchinson

Project Manager: Settlement Planning Services (Setplan)

Principal Agent & Quantity Surveyor: QS Bureau

Ingénierie électrique: CKR Consulting Engineers

Ingénierie mécanique: Ubunye Engineering Services

Ingénierie accoustique: Pro Acoustic Consortium

Tensile Structure Design: Tension Structures

Powered by aware