Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

FICHE TECHNIQUE

  • Duisburg
  • Allemagne
  • Architecte:
    Ortner & Ortner Baukunst
  • 2014
  • Client:
    Bau- und Liegenschaftsbetrieb (BLB) Nordrhein-Westfalen, Duisburg
  • BET:
    Harald Kloft, OSD GmbH & Co. KG
  • Entreprise:
    Stahl + Verbundbau gmbh
  • Photographe:
    © O&O Baukunst

LIENS


  Situation - vue aérienne
  Section A-A
  Section A-A: Entrepôt & Tour
  Section B-B: Entrepôt & Tour
  Plan du RDC
  Plan du 1er étage
  Plan du plancher standard
  Plan de sous-sol
  Détail de façade
  Détail couverture & façade - tour
  Détail façade entrepôt
  Détail tour en briques
  Catalogue de produis: Cofrastra - des planchers collaborants légers et résistants

Les Archives d'État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie à Duisburg


Une nouvelle tour émerge d'un impressionnant entrepôt en briques des années 1930 dans l'arrière-port de Duisburg. Grâce à cette extension, basée sur l'idée de la création d'un « entrepôt dans un entrepôt », toutes les archives de l'état peuvent désormais être abritées dans ce bâtiment fraîchement rénové. ArcelotMittal a fourni les planchers collaborants Cofrastra 56 pour la structure en acier de cette nouvelle tour d'entreposage.

Architecture et urbanisme
Ce grenier à céréales en béton armé recouvert de briques qui faisait partie des entrepôts de la société de transport de Rhénanie-Westphalie (RWSC, Rheinisch-Westfälische Speditions-Gesellschaft) a été construit en 1936. Les céréales étaient entreposées sur un total de huit étages sous forme de marchandises en vrac. Grâce à son ossature en béton construite avec précision, le grenier constitue un bel exemple de bâtiment en béton armé.

Les Archives d'État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie sont un bâtiment en briques rouges monumental qui se trouve à proximité de l'autoroute A40, dans l'arrière-port de Duisburg. Le grenier préexistant a été complété par la construction d'une tour, en son centre, où entreposer les archives. Les archives de l'état peuvent désormais être abritées dans un endroit particulièrement visible. Les ouvertures et la toiture du grenier actuel ont été fermées et la nouvelle tour d'entreposage se démarque de la structure en briques anciennes par l'utilisation d'un motif ornemental raffiné. Le bâtiment abritera les documents d'archives sur un total de 148 kilomètres d'étagères.
 
Le hall d'entrée se trouve à la jonction entre l'ancien grenier et le nouveau bâtiment adjacent haut de cinq étages appelé « la vague » en référence à sa forme. Cela offre une entrée adéquate aux nouvelles Archives d'État. Le hall d'entrée et les zones publiques s'ouvrent sur une esplanade le long de l'eau. À l'intérieur du hall, d'immenses « hublots » permettent de voir les documents d'archives.

De là, le nouveau bâtiment s'étend vers l'est. L'annexe de cinq étages, qui s'étend sous la forme d'une vague le long de l'arrière-port, comprend l'accueil, le service administratif et d'autres fonctions supplémentaires. La Ziegelplatz, au Schwanentor, donne une impression d'espace à la rue.

Architecture et conception structurale de la tour des archives
Le mur extérieur en briques constitue l'élément fondamental de la conception du bâtiment. Il donne à la tour de 15 étages (76 mètres de haut) son apparence sculpturale. Les éléments techniques de la façade, tels que les gouttières, balustrades, etc. sont conçus de sorte à ne pas être trop visibles. La structure et les fonctions historiques de cet édifice classé restent perceptible.

Un jeu de ressauts d’ornements en avancée et en retrait donne au bâtiment une décoration délicatement articulée. Les murs existants sont composés de briques complètes de dimensions classiques (25/12/6,5 cm). Les nouveaux murs externes ont été bâtis avec des briques de même format. Les fenêtres existantes de l'ancien grenier à céréales ont été murées par des pans de maçonnerie de briques.
 
La couleur et la texture du nouveau briquetage vont dans le prolongement des briques d'origine, qui, avec leur patine, sont les témoins de l'histoire industrielle de la ville. Les parties de l'ancien et du nouveau bâtiment sont subtilement agencées.  

Avec les ingénieurs d’Osd (Office for structural design), les architectes du bureau Ortner & Ortner Baukunst ont imaginé l'idée d'un « entrepôt dans un entrepôt » et ont intégré le nouveau bâtiment sous la forme d'une tour à l'intérieur du grenier existant.

La structure de la nouvelle tour d'archives consiste en un mur extérieur en béton armé qui transfère les charges horizontales et fonctionne comme l'enveloppe du bâtiment, et d'une paroi interne en acier qui transfère les charges des documents d'archives. Les profilés d'acier ouverts, protégés par de la peinture intumescente, ont été utilisés comme colonnes ou poutres. Le système de plancher est composé de planchers collaborants et de béton coulé sur place.

Acier d'ArcelorMittal
ArcelorMittal Construction Allemagne a fourni les pièces en acier à la base du système de plancher de la tour des archives. Au total, 12 000 m² de Cofrastra 56 ont été utilisés afin d'optimiser le système structural de cette tour haute de 76 mètres.

Durabilité
Le bâtiment des archives abrite de manière permanente les documents de l'État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Par conséquent, la conception du bâtiment a pour objectif de stabiliser le système climatique et de protéger les archives. L'archivage à long terme offert par cet édifice transparaît dans la conception robuste du bâtiment, qui donne un sentiment de permanence.

- Le bâtiment a été construit pour être hermétique. Les fenêtres du grenier existant ont été murées afin de réduire l'échange d'air avec l'extérieur et d'éliminer les effets préjudiciables de la lumière du jour et du soleil. Un système d'éclairage sobre en énergie réduit la charge calorifique interne du bâtiment.

- L'accès aux salles d'archives est régulé par des sas qui réduisent l'échange d'air avec les autres parties du bâtiment. La durée de séjour dans les dépôts est limitée à deux heures.

- Toutes les pièces doivent être au moins remplies à moitié de documents d'archives afin d'obtenir l'effet de régulation de l'humidité prévu.
- Les matériaux d'isolation thermique doivent être placés à l'intérieur du bâtiment afin de préserver l'apparence externe du bâtiment classé.

- L'édifice utilise un système de climatisation passive, combiné à un système de climatisation partielle réglable très précis afin de réduire les faibles charges thermiques internes. Il est impératif de maintenir un taux d'humidité relative constant afin d'éviter que la moisissure ne touche les documents d'archives.

- Il faut absolument éviter les fluctuations rapides de température et d'humidité de l'air. Les conditions d'entreposage idéales sont les suivantes : une température de 16 °C avec une fluctuation maximale de +/- 2 °C, une humidité de l'air de 50 % avec une fluctuation maximale de +/- 5 %.



Texte: O&O Baukunst et Constructalia

Powered by aware