Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

FICHE TECHNIQUE

  • Miavoye - Anthée
  • Belgique
  • Architecte :
    Atelier de l’Arbre d’Or, Namur
  • 2011 - 2014
  • Maître d’ouvrage :
    Comunes Onhaye et Hastière
  • Bureau d’études :
    BSolutions, Gembloux
  • Entreprise générale :
    Duchêne, Modave
  • Constructeur métallique :
    Techno Métal Industrie, Seilles (charpente)
    HD Systems, Verviers (couverture)
  • Photos :
    Serge Brison, Technometal, HD Systems

LIENS


  Coupe
  Détail couverture
  Isométrie charpente couverture
  Détails charpente couverture
  GlobalRoof - ArcelorMittal Construction France

Miavoye: Hall de sport à la ferme


Aménager un hall de sport dans une ancienne ferme s’avère un exercice de conciliation difficile entre les forces structurelles et prédominantes d’un bâtiment de caractère, ancré historiquement sur un site paysager, et la réponse pertinente liée aux demandes spécifiques et exigeantes concernant la pratique sportive.

La configuration particulière en U de la ferme a conduit l’architecte à implanter le plateau multi-sport (44 x 22 m) dans la cour et 3 salles polyvalentes ainsi qu’une brasserie dans les ailes de la ferme. Le parti architectural a consisté, d’une part, à préserver la typologie du bâti en conversant son caractère rural et en restaurant ce qui peut l’être et d’autre part, à limiter les interventions architecturales à leur plus simple expression, de sorte à marquer temporellement l’intervention tout en respectant le bâtiment.

Système constructif
L’acier s’est rapidement imposé comme le principal allié de l’architecte, avec le béton. La cour de la ferme a été recouverte d’une toiture composée de caissons en acier autoportants recouverts de tôle d’acier. Cette couverture s’appuie sur une structure en acier extrêmement légère d’un point de vue visuel. Venant encore renforcer cette impression de légèreté, un lanterneau périphérique donne l’impression que la toiture est en lévitation au-dessus des murs.

Portées importantes (de l’ordre de 25 m) et cintrage conséquent (pour atteindre la hauteur requise pour l’homologation de l’aire de jeu, en partant d’une hauteur limitée au niveau des corniches) ont orienté les concepteurs vers ce système de construction.

En périphérie de cette structure en dôme, des poutres en lamellé collé forment une ceinture afin d’éviter les ponts thermiques.

Charpente métallique
Techno Métal Industrie a réalisé la totalité du travail lié à la charpente métallique : relevé géomètre, plans d’ensemble, étude et plans des assemblages, fabrication en atelier, traitement dans un atelier de peinture externe, transports exceptionnels vers le chantier et montage.

Les éléments de charpente se détaillent comme suit : 9 poutres principales d’une longueur de 25 m, 4 poutres arêtières, 10 poutres secondaires, le tout pour un poids total de 22 tonnes d’acier S355. Leur résistance au feu est d’une demi-heure après application d’une peinture intumescente. Des profils en U ont été soudés sur le haut des fermes tubulaires pour pouvoir accueillir les éléments de toiture.

Il s’agissait d’un chantier complexe étant donné les contraintes liées à la rénovation. De plus, la manutention et le montage furent rendus délicats en raison de la légèreté des éléments. Le résultat est une véritable réussite de par la légèreté de la structure, sa forme complexe, le tout associé avec des éléments rustiques conservés.

Toiture
Sur cette charpente métallique, l’entreprise HD Systems est venue poser une toiture système GlobalRoof composée de 3 éléments principaux : caissons de support, isolant et tôle de finition. Les caissons de support (Hacierba 160.600 HR de ArcelorMittal) sont en tôle métallique pré-laquée et perforée (15% de perforation) d’une épaisseur de 0,75 mm. Leur forme particulière permet de reprendre une certaine charge pour d’assez grandes portées, d’offrir une cavité pour reprendre l’isolation, tout en présentant une surface lisse du côté intérieur du bâtiment. 223 pièces de longueur allant de 1 m à 10,5 m, ont été nécessaires dans ce cas-ci, pour un poids total de 9447 kg.

L’isolation est double étant donné les bruits aériens forts présents dans ce type de hall sportif : 25 mm de laine de roche pour l’isolation acoustique et 140 mm de laine de verre pour l’isolation thermique, avec un pare-vapeur entre les deux.

Vient enfin la tôle de finition : 174 pièces de longueur allant de 1 m à 7,67 m, pour un poids total de 8167 kg, de tôle métallique pré-laquée et cintrée d’une épaisseur de 0,75 mm ont été utilisées. Cette tôle présente des formes trapézoïdales qui lui donne une certaine résistance pouvant reprendre son propre poids et la surcharge de neige. Dans ce cas, le profil utilisé (NERVESCO 3.45.1000 cintré) provient également de chez ArcelorMittal. La disposition des tôles et leur superposition aux jonctions permet de rendre ce complexe parfaitement étanche.

Aspects durables
Les concepteurs ont accordé une attention particulière à la gestion des énergies.

Premièrement, la bâtisse a été totalement isolée par l’intérieur, de sorte à atteindre un K30 et à limiter les déperditions calorifiques.

En outre, les énergies renouvelables ont été mises particulièrement à l’honneur . En matière d’eaux, l’objectif visé est l’autonomie (via de grandes citernes d’eau pluviale). Des panneaux solaires assurent une température suffisante pour l’eau des douches. Un quart de l’énergie électrique est fournie par des panneaux photovoltaïques. La ventilation est assurée par un système mécanique double flux dont les machineries sont implantées dans les combles de la grange. Enfin, le complexe sera chauffé par 2 chaudières à pellets.

Texte : Philippe Selke

Article avec l'aimable autorisation de: Infosteel.be

Powered by aware