Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

FICHE TECHNIQUE

  • Cuiabá
  • Brésil
  • Architectes:
    GCP Arquitetos & Grupo Stadia
  • 2010 - 2014
  • Maître d'ouvrage:
    Sinclair Knight Merz (études)
    Ponto de Apoio (structure & couverture acier)
    EGT Engenharia (gros oeuvres)
  • Entreprise:
    Consórcio Santa Bárbara/Mendes Junior
  • Entreprise trqvqux acier:
    Entap Engenharia e Construções
  • Photographe:
    1-8: © GCP Arquitetos/Nelson Kon
    9-11: © Edson Rodrigues, Secopa

LIENS


  Fiche de produit: Armature d'acier pour béton

Arena Pantanal


L’Arena Pantanal ou Arena Governador José Fragelli, le plus grand stade à Cuiabá, a été conçu comme un lieu fonctionnel, durable et flexible pour accueillir plus de 44 000 spectateurs. L’acier ArcelorMittal a été utilisé pour la construction du toit, de la structure des rangées supérieures de sièges et la zone de parking.

Le nouveau stade Arena a été construit dans une zone à proximité de l’ancien stade Governador José Fragelli, qui fut démoli en 2009. Les travaux de construction du nouveau stade Arena Pantanal débutèrent en avril 2010. Ce nouveau stade, conçu par le cabinet d’architecture BPC, est situé dans un complexe réaménagé d’environ 3 000 m2, un projet de réurbanisation de terrains vagues qui comprend une vaste esplanade, des allées, des fontaines, des espaces verts et des restaurants. Ce lieu et ses environs ont été conçus pour accueillir des évènements sportifs, culturels et de loisirs en tout genre après la tenue de la Coupe du Monde.

Considéré comme la principale construction de Cuiabá pour la tenue de la Coupe du Monde de la FIFA, l’Arena Pantanal a été conçu sur la base des recommandations et des exigences, ainsi que des concepts de fonctionnalité et de durabilité de la FIFA. En outre, l’accessibilité, le confort et la sécurité sont des facteurs clés de ce nouveau stade.

L’Arena Pantanal recense 44 003 sièges, dont 735 dans 108 zones VIP et 66 sièges pour les personnes handicapées. Le parking peut accueillir un total de 2 431 voitures, en tenant compte de toutes les possibilités de stationnement dans le sous-sol du stade et les zones environnantes.

La nouvelle structure du stade a été élaborée en tenant compte des conditions climatiques de la zone, c’est pourquoi elle compte 4 modules indépendants avec « espaces ouverts » afin de permettre une ventilation transversale.

Chaque module est recouvert d’une toiture soutenue par une arche, toutes les deux dans une structure en treillis d’acier. Grâce à des joints étanches et une membrane hautement résistante à l’eau, la structure se compose de bardeaux métalliques de forme trapézoïdale avec isolation thermique et polycarbonate alvéolaire sur une surface totale de 26 800 m2.

L’acier a été également utilisé pour la construction des gradins supérieurs et les rangées de sièges, constitués d’une structure de poutres et de colonnes boulonnées.

Afin de réunir visuellement les 4 modules indépendants, une structure en acier a été construite autour d’eux, vêtue d’une membrane verdâtre perforée fabriquée en PVC (50%) et en fibres textiles (50%).

L’acier n’a pas seulement été utilisé pour ses possibilités esthétiques, mais aussi pour son excellente polyvalence. Ainsi, au terme de la Coupe du Monde, les gradins supérieurs, avec une capacité pour 12 000 spectateurs, pourront être retirés lorsqu’ils ne soient plus nécessaires. Le toit en acier apporte au projet une certaine légèreté, associée à une base solide en béton recensant des niveaux inférieurs et des murs de soutènement.

Plusieurs fontaines et lacs artificiels autour du stade agissent en tant qu’humidificateurs de l’espace, tandis qu’une végétation luxuriante, également présente à l’intérieur du stade, assure la présence de zones ombragées qui permettent de réguler la température et d’éviter les effets d’îlot thermique. Cette végétation se compose principalement de plantes autochtones qui s’adaptent au climat de l’État brésilien du Mato Grosso.

Développement durable
Grâce aux espaces ouverts entre les 4 tribunes, l’air peut pénétrer par l’arcade formée par la structure d’acier, ce qui réduit l’utilisation de la climatisation pendant et après les jeux.

Le développement durable a également été un aspect essentiel au quotidien lors des travaux. Par exemple, des gravats provenant de la démolition de structures existantes ont été utilisés pour la construction des routes d’accès. D’autres déchets de démolition ont également été réutilisés et recyclés.

D’autres caractéristiques appliquées dans le cadre du développement durable comprennent un centre de traitement de l’eau, un système de récupération des eaux de pluie (qui vise à réduire de 35% la consommation d’eau du stade), ainsi que l’utilisation de chauffage solaire et de bois certifié d’origine contrôlée.

Le projet répond aux exigences du système international de certification (LEED).

L’acier ArcelorMittal
ArcelorMittal a fourni des barres d’armature, des fils et des clous recuits, des treillis et des tiges pour la structure d’acier des gradins, de la toiture et des aires de stationnement. Au total, l’offre comprenait 6 000 tonnes de produits longs, 1 000 tonnes de produits plats et 34 tonnes de la nouvelle solution de clôture d’ArcelorMittal Securifor 3D produite par le site de joint-venture de Belgo Bekaert Arames.

Powered by aware