Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

Informations sur le projet


  • Madrid
  • Espagne
  • Architecte:
    Rafael de la Hoz
  • 2007 - 2013
  • Client:
    Repsol YPF
  • Photographe:
    Repsol

Liens


  Planchers collaborants
  Tôles et bobines pour structures

Campus Repsol de Madrid


Le nouveau siège de la compagnie énergétique Repsol à Madrid est un complexe moderne situé dans le centre de la capitale espagnole. Conçu comme un campus universitaire, il se compose de 4 bâtiments disposés autour d’un jardin central. Les gigantesques cadres en acier qui étreignent les immeubles détachent ce complexe de son environnement urbain. Pour ce projet ArcelorMittal a fourni les tôles destinées à ces cadres ainsi que les planchers collaborants.

Dans 123 000 m2 de bureaux et d’espaces communs, ouverts, flexibles et baignés de lumière : le nouveau siège de Repsol accueille 4 000 employés dans un environnement de travail confortable, plus équilibré, là où la collaboration et les échanges d’idées sont essentiels.

S’inspirant de l’atmosphère de travail en équipe d'un campus universitaire, l'architecte Rafael de la Hoz (basé à Madrid) et son équipe ont conçu un complexe où l'horizontal l’emporte sur le vertical : les bâtiments n’ont que 5 étages. De la Hoz s’empare du concept de la cour centrale comme lieu de rencontre, dont on peut suivre l’importance sociale à travers l’histoire depuis la cour familiale de l’ancienne Rome jusqu’au cloître médiéval. 

C’est aux États-Unis, après la deuxième guerre mondiale, qu’on commença à appliquer le concept des campus universitaires à la conception des sièges des sociétés. Le but était le même : créer un espace de rencontre sociale pour faire naître des synergies entre les différents services et domaines d’activité. Les bâtiments de moindre hauteur créent une structure moins hiérarchisée que les gratte-ciel.

Les hauts immeubles sont souvent la seule solution au centre des villes, où l’espace est limité. Le fait que Repsol fût propriétaire de cet immense terrain dans la partie sud du centre de Madrid a grandement facilité l’application de ce concept de campus spacieux. Les zones vertes invitent à la promenade et les bâtiments sont interconnectés par des passerelles piétonnes.

Un autre critère important était le « design pour tous », pour construire un complexe 100 % accessible et intégrer les personnes souffrant d’un quelconque handicap en assurant l’égalité de chances.

Image industrielle 

Ces arcs, ou nervures, définissent l’image industrielle de cette compagnie énergétique. Chaque arc a une hauteur de 24 mètres et pèse 50 tonnes. 

En tant que pièces de structure, ils contribuent à la physique des bâtiments : ils permettent que les espaces intérieurs soient dégagés et flexibles, et servent de cadre aux 45 000 m2 de façade vitrée. Les arcs reposent directement sur la base des bâtiments, le rez-de chaussée où se trouvent les espaces communs comme l’auditorium, l’infirmerie et le centre de congrès.

Mais la fonction des arcs n’est pas seulement structurelle ou visuelle: ils résolvent aussi un problème très important en Espagne : le climat. Ils laissent passer la lumière, mais pas la chaleur.Ces grandes nervures protègent la façade vitrée de l’ensoleillement direct, apportant de l’ombre sans arrêter la lumière. 

Intérieurs et jardin

Le design intérieur, œuvre d'Estudio Rosellini, contribue à la recherche de transparence et d’ouverture. Dans ce sens, les espaces ouverts des bureaux sont proches de la façade et le mobilier ne bloque pas la vue sur l’extérieur. Les cabinets individuels et las salles de réunion se trouvent au centre de chaque étage.

À part la cour centrale, il y a de nombreuses terrasses vertes et le jardin central, conçu par l’artiste paysagiste Till Latzman, est un élément essentiel pour le concept de campus. Il occupe un tiers de la surface totale. Une diversité d’essences locales est utilisée, dont des pins et du thym, toutes bien adaptées au climat sec de Madrid. Un bassin traverse la zone verte et aboutit à une harmonieuse cascade près de la cafeteria.

Duabilité

Le campus est conçu pour être durable, en économisant annuellement 22 tonnes de CO2. 100% de l'énergie provient de sources renouvelables grâce à 1700 m² de panneaux photovoltaïques. Parking à vélo et voitures électriques avec bornes de recharge sont disponibles. L'eau de pluie est stockée et utilisée pour arroser les 20.000 m² de jardin. l'objectif est d'atteindre le niveau de certification LEED Gold Certification , pour cela l'efficacité énergétique du bâtiment est en cours d'évaluation.

C’est un campus d’entreprise qui, au lieu de se dresser dans son environnement urbain, cherche à s’y intégrer. Les alentours de la rue Méndez Álvaro, un ancien quartier industriel de Madrid, sont en cours de réaménagement. De nouveaux bâtiments, administratifs mais également résidentiels, sont en construction. Il était donc important de ne pas priver de lumière le voisinage, un souhait respecté grâce à la hauteur limitée des bâtiments.

Powered by aware