Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

Informations sur le projet


  • Coslada, Madrid
  • Espagne
  • Architectes:
    Amann Cánovas Maruri Arquitectos
    Project Managers: Atxu Amann, Andrés Cánovas, Nicolás Maruri.
  • 2010 - 2012
  • Client:
    EMVICOSA,  Empresa Municipal de la Vivienda de Coslada
  • Ingénierie:
    Condiciones Internas S.L.
    Mecanismo / Florentino Regalado (structure)
  • Contractant:
    ETOSA. SA
  • Photographe:
    David Frutos

Liens


  visualisation 3D
  Concept
  Rez-de-chaussée
  Platforme
  Plan des tours 2 et 4
  Élévation 1
  Section elevation 2 & 3
  Section générale
  Fiche produit: Frequence

Coslada: un complexe architectural hybride


Entièrement revêtues de feuilles d’acier présentant différentes nuances de gris, les deux tours sont reliées par une place publique en hauteur qui se distingue par une éclatante couleur orangée. La façade en acier de ce complexe architectural qui comprend des appartements subventionnés, des bureaux ainsi que des espaces commerciaux a été fournie par ArcelorMittal.

Situé dans une zone récemment réaménagée dans la localité industrielle de Coslada, près de Madrid, ce projet est né de la conciliation entre différents usages et différentes hauteurs : parking souterrain, bureaux et aires commerciales du rez-de-chaussée public jusqu’à l’espace public en hauteur sur la plateforme du troisième étage, puis des espaces résidentiels jusqu’en haut.

C’est un bâtiment hybride situé en banlieue de Madrid. Il a été promu par les autorités locales afin de pallier au manque de logements à coût modéré dans cette ville. La totalité des 20 000 m2 à construire, avec un investissement de 8 700 000 euros, ont été conçus en fonction de la demande spécifique des jeunes. 70 % du total de 118 logements seront affectés à la location, les 35 restants étant destinés à la vente.
 
Le projet se veut être une proposition urbaine attrayante, plutôt qu'une simple accumulation d'unités résidentielles. La décision de partager le volume entre quatre tours entourant l'espace public en hauteur, lequel sert aussi de toiture pour les entrées et les aires commerciales de l'espace public du rez-de-chaussée, fait de cet immeuble un point d’articulation urbain visible, qui relie différents secteurs de la ville.
 
Le square inférieur est relié à l’espace public supérieur par un ascenseur et un escalier métallique suspendu. La place haute, située à dix mètres du sol, relie les quatre tours et sépare les différents types d’utilisation : elle est sans conteste le cœur du projet. Point de rencontre, elle assumera également, une fois équipée, sa condition d’agréable espace de loisirs collectif et social, et deviendra un nouveau service urbain pour une communauté plus ouverte.
 
Le complexe résidentiel comprend des studios de 40 m2 et des appartements de 60 m2 à deux chambres à coucher. L’espace intérieur des studios, de conception dégagée pouvant être modifiée par de grandes portes coulissantes, s'étend vers des balcons-terrasses protégés de 7 m2 prévus pour un usage permanent. L’espace destiné aux logements est séparé de l’extérieur par l’épaisseur d’installations de rangement en ligne, et protégé du bruit des couloirs communs par les locaux techniques.

L’ensemble consiste en une structure en béton renforcé, revêtue d’une peau en feuilles d’acier dotées d’une finition en nuances de gris et qui fonctionne comme une façade ventilée, passant d'un traitement mat à une finition ajourée.Cette peau en acier se compose de feuilles ArcelorMittal Construction Frequence 14.18F, dans les couleurs BRICK 5201, PLATINA 4710 et MOUSE 4752. ArcelorMittal Espagne a fourni les 15 500 m2 de ce profilé ondulé, utilisé non seulement pour la façade extérieure de l’immeuble, mais aussi pour les cages d’escalier, les espaces communs et le parking.
 
En Espagne, il n’est pas fréquent de voir des façades en acier sur des immeubles résidentiels : il y a une forte tradition architecturale en faveur des briques, du béton ou de matériaux céramiques pour ce type de constructions. Le complexe de Coslada montre de manière innovante que l’acier n'est pas seulement fait pour les bâtiments industriels (où il est encore principalement utilisé). 

Powered by aware