Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

Informations sur le projet


  • Avilés - Asturias
  • Espagne
  • Architecte
    [baragaño]
  • Ingénierie: 
    DeAcerO (structure)
  • Client
    ArcelorMittal
  • Photographe
    Mariela Apollonio

Liens


  Détails 1
  Détails 2
  Situation
  Plan Open Office
  Élévation Open Office
  Élévation Finger Lab
  Détails Finger Lab
  Détails Atrium
  Façades 1
  Façades 2
  Détails corniche
  Profilés acier
  Bac acier: Hacierco et Frequence

Rénovation et extension du centre de R&D ArcelorMittal à Avilès


ArcelorMittal et ses départements de construction et de R&D ont récemment rénové et agrandit le Technology Development Centre situé à Avilés (Asturies).  L’origine du projet a été le besoin exprimé par le centre de R&D international d’ArcelorMittal de disposer de locaux plus grands. En effet, ces dernières années il s’y traite un nombre croissant de projets et les effectifs ont augmenté.

Dans le sushi dit « inside out », également appelé Uramaki, qui se caractérise par le fait que le riz est à l’extérieur et le nori (l’algue) à l’intérieur, d’où cette dénomination qui veut signifie « retourné » (l’intérieur vers l’extérieur). La démarche suivie dans cette intervention a été de jouer sur ce concept, en considérant l'intérieur et l'extérieur du bâtiment, de la ville et des matériaux.

Il s’agissait d’abord de connecter le centre de Global R&D d’ArcelorMittal avec la ville d’Avilés, et en même temps de montrer l’acier, matériau qui est produit dans l’usine [dans la ville].

L’acier entre dans le bâtiment puis en sort, recouvrant les façades, les escaliers, la toiture, qui peut être conçu comme continu par référence aux trains de laminage où on le produit, ainsi qu’au premier producteur mondial d’acier et à une ville : Avilés, une référence permanente et dont le patrimoine industriel est incalculable. 

Le bâtiment dans lequel ArcelorMittal développe des procédés nouveaux et plus performants pour produire ce matériau se doit de communiquer, par sa seule apparence externe. On doit pouvoir comprendre l’objet de son activité. Il est devenu un exemple de construction paradigmatique de la manière dont l’acier est capable de doter des espaces d’une nouvelle vie, avec un gain de confort et de qualité.  

Plusieurs critères de base ont été définis en vue de la rénovation : faire prévaloir la sécurité des utilisateurs de l’immeuble, maîtriser les coûts, offrir un maximum de prestations et utiliser des produits propres d’ArcelorMittal. La solution fut donc de connecter le centre de R&D avec la ville d’Avilés, tout en mettant en évidence l’acier comme matériau de construction dans les façades et les toitures.  Tout cela permet une continuité visible.

Les parties métalliques pourront être réutilisées à 100 %, et 70 % d’entre elles provenaient d’acier recyclé. 

Le projet suit deux lignes d’action essentielles : tout d’abord la récupération d’espaces, de façades et de fonctionnalités de l’immeuble existant, et en deuxième lieu la construction de deux nouveaux bâtiments. Dans l’ensemble, cette intervention met à disposition des chercheurs quelques 200 m2 utiles de nouvelles salles de travail, et environ 1 000 m2 utiles de nouveaux laboratoires pour les grandes lignes de recherche du centre, à savoir : production intelligente, gestion des affaires, chaîne d’approvisionnement, énergie, environnement et recyclage.

Ces deux lignes d’action consistent concrètement à :

1. Revêtir le bâtiment du centre de développement technologique de tôle d’acier perforée. La façade frontale où prédominaient la brique et le béton a acquis un nouveau visage, métallique. Les couleurs dominantes sont à présent les couleurs corporatives d’ArcelorMittal : gris foncé et orange. On utilisera pour cela 2 200 m2 de tôles d’acier Arval Fréquence 14.18 micro perforées laquées anthracite 6798, montées sur lambourdes en tube carré 100.100.3.

À l’intérieur, le lobby a été rénové de manière à relier verticalement les trois niveaux de l’immeuble. De plus, une salle de réunions existante a été réaménagée et des améliorations ont été introduites dans d’autres enceintes. En tout, les modifications à l’intérieur du bâtiment portent sur 1 224 m2 dans lesquels on a utilisé une structure en profilés laminés, surtout de section HEA et de tailles 120, 200, 220 y 360 de qualité S275, bacs Hacierba 1.500.90 SR et tôle Arval Chantilly 5.40 900 B/HB laquée orange 3026.

2. Construire deux bâtiments en rez-de-chaussée à côté du centre de développement  technologique. Ils sont dénommés Open Office et Finger Lab, et ont été revêtus de 650 m2 de tôle d’acier formé Arval Chantilly 5.40 900 B/HB laquée anthracite 6798. 

Open Office a une surface de 125 m2 et contient deux salles de réunion, des toilettes et une salle de repos. Sa structure est en profilés laminés, principalement IPE220 et HEA 120 de qualité S275. Des bacs Hacierba 1.500.90 SR ont également été utilisés.

Finger Lab, avec 112 m2, comporte un laboratoire d’énergie, environnement et simulation de processus, ainsi qu’une salle de réunion et des toilettes.  Sa structure est en tubes carrés de différentes sections. Dans sa construction, des panneaux frigorifiques ont également été utilisés.

Enfin, le parking a été réhabilité, le nombre de places augmenté, et des zones vertes ont été aménagées en établissant une nouvelle manière de se garer, plus dynamique et plus conforme au fonctionnement du centre.

Produits en acier utilisés dans la construction du centre d’ArcelorMittal R&D Asturias : 

1270 m2 de tôle lisse pour les couronnements.

328 m2 de bacs Hacierba 1.500.90 SR

232 m2 de panneau sandwich

3150 m2 de tôle Arval Fréquence 14.18 micro perforée. 

1022 m2 de tôle Arval Chantilly 5.40 900 B/HB

250 t de structure en acier de qualité S275

 


Powered by aware