Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

Plus d'informations:

  • Udine
  • Italie
  • 2013
  • Architecte:
    L+ Partners, Milano
  • Ingénieurie:
    Studio d’ingegneria Suraci, Udine – ing. Giuseppe Suraci
  • Client:
    ATON per il progetto S.r.l.
  • Contractants:
    Siram S.p.A., Rizzani de Eccher S.p.A.,
    CPL Concordia Soc. Coop., AR.CO. Lavori S.C.C.
  • Photographe:
    Giuseppe Suraci

Liens


  Structure
  Section poutres SFB
  Fiche produit: poutres SFB

Laboratoires de l'hôpital Santa Maria Misericordia, Udine


Le Centre de services et les Laboratoires de l'Hôpital Santa Maria Misericordia récemment construits à Udine constituent un exemple novateur de construction mixte acier-béton dans une zone sismique.  L'édifice abrite des laboratoires de recherche de différentes natures : diagnostic pathologique, analyses cliniques et des zones de services spécialisés et pharmaceutiques.

Le plan de l'édifice est rectangulaire, mesurant 64 x 74 m, et comprend 4 niveaux et un étage technique sous le toit. Cet édifice à volume compact, un parallélépipède, offre deux cours intérieures se trouvant au centre. Tout autour de l'édifice, il y a un portique pourvu de passerelles à grille métallique permettant d'assurer les travaux de maintenance. Le revêtement extérieur comprend deux plans: d’une part, un mur aveugle intérieur revêtu de verre émaillé et des fenêtres allongées et, d’autre part, une structure extérieure de métal déployé afin de fournir de l'ombre, dimensionnée et placée de telle sorte qu'elle assure une radiation solaire optimale durant toute l'année.

Les quatre escaliers sont placés aux extrémités de l'édifice alors que les ascenseurs, les cours intérieures aménagées et les toilettes se trouvent de façon symétrique au centre de l'édifice.

La structure principale comprend un noyau central fait de béton armé, qui agit comme contreventement parasismique, et une structure à armature mixte acier-béton pour supporter les charges verticales. Les planchers sont faits de dalles alvéolées de béton autoportantes, dont la finition est faite sur place. Chaque poutre s'appuie sur des piliers et les points d'union entre poutres se trouvent là où aucune pression n'est exercée.
À l'étape de construction, le poids des planchers n'était supporté que par la structure de métal.

Après la prise du béton, les poutres présentent le comportement normal d'une structure mixte. La solution employée pour le revêtement de sol s'appelle Slim Floor et a été fabriquée par ArcelorMittal Commercial Long à Turin (Italie) qui assure également l'assistance technique à l'étape de conception.

Le secret du Slim Floor se trouve dans la poutre SFB asymétrique dont la section H présente une semelle inférieure plus large que la semelle supérieure. Cela est le résultat de la soudure d'une plaque sous la semelle inférieure qui permet de supporter la dalle de béton. Des goujons de fixation sont soudés à l'âme des poutres afin d'assurer une parfaite union de la structure d'acier avec béton coulé sur place. Les poutres sont préparées et terminées pour être fixées aux colonnes.

Les éléments structurels verticaux sont faits de colonnes mixtes HPR, composées de sections H partiellement fixés dans du béton coulé sur place. Ce revêtement permet d'augmenter la résistance habituelle de tension des colonnes et les protègent contre les risques d'incendie.

Les profils sont dotés de boulons soudés, ce qui a le double avantage de prévenir tout glissement des deux matériaux et de prévenir la déformation des plaques avec du béton armé revêtu. Les colonnes sont pourvues d'un point de fixation à unir aux poutres. À l'étape d'exécution, la compagnie (RdE) a particulièrement apprécié la réduction en temps de construction, estimé à 25 %, par comparaison au temps que prend normalement la réalisation de structures de béton.

En arrivant à la fin des travaux, la réduction des limitations structurelles tant des éléments horizontaux que verticaux devenait évidente et s'avérait un trait distinctif de l'édifice.

Grâce aux solutions acier composite et béton adoptées comme le Slim Floor, il n'a pas été nécessaire d'inclure des poutres additionnelles pour supporter le poids des planchers, ce qui a permis le passage des installations techniques et de maximiser la hauteur de chaque étage.

De plus, l'utilisation de colonnes mixtes faites d'acier de nuance S355M a permis une réduction globale de la taille des colonnes (de 0,8 à 0,25 % de la surface totale), ce qui s'est traduit dans ce cas par un gain d'espace additionnel de quelque 25 mq.

La solution technique adoptée a permis de réaliser des épargnes en matériel de protection contre l'incendie, en tenant compte de la solution mixte pour ce projet, lequel atteint une résistance intrinsèque au feu de R90.

(Version abrégée et adaptée de l'article de l'ingénieur Giuseppe Suraci « Prefabbricazione strutturale negli edifici civili », aimablement fourni par la Fondazione Promozione Acciaio)

Powered by aware