Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

FICHE TECHNIQUE

  • Utrecht
  • Pays Bas
  • Architecte:
    Kraaijvanger
  • 2009 - 2014
  • Client:
    Ville d'Utrecht
  • Promoteur:
    NS Poort
  • BET:
    Zonneveld Ingenieur
  • Fabricant d'acier:
    ASK Romein - Oostingh Staalbouw
  • Entreprise:
    Boele Van Eesteren, G&S Bouw
  • Photographe:
    1-4: © Stijn Poelstra, 5-7: © Kraaijvanger

LIENS


  Sections et détails
  Catalogue de produits: HD: poutrelles-poteaux à larges ailes
  Catalogue de produits: Histar® et Fritenar®

Nouvel Hôtel de Ville d’Utrecht


Surmontant en partie la Gare Centrale, la nouvelle mairie emblématique de la ville d’Utrecht, aux Pays-Bas, présente une architecture verticale. Elle est unique par sa forme, mais également par sa conception structurale, qui découle de son emplacement complexe. ArcelorMittal a fourni les profilés en acier Histar® utilisés pour la structure du bâtiment.

L'emplacement du nouvel Hôtel de Ville d’Utrecht, conçu par le bureau d'architecture Kraaijvanger, est prometteur, mais également extrêmement complexe, car le bâtiment se situe en partie à côté et en partie au-dessus du nouveau hall de gare imaginé par le bureau d'architecture Benthem Crouwel. Un des défis était de rendre le hall de gare et les bureaux municipaux accessibles depuis le plateau situé au-dessus des rails et des quais. Qui plus est, la difficulté de la conception du bâtiment était accentuée par la nécessité de garder la gare de bus et les lignes du tram express au niveau de la rue.

Architecture
Les trois niveaux inférieurs de l'Hôtel de Ville, situés entre le niveau de la rue et le hall public du bâtiment, comprennent un parking et les infrastructures techniques. Ensemble, ils forment une plateforme d'environ 7,5 mètres au-dessus du niveau du sol et relient le hall de gare au-dessus des rails et des quais. Les architectes ont prêté une attention particulière à la connexion de cette partie aux deux extrémités des quais grâce à un « boulevard central » suspendu au-dessus des quais le long du nouveau hall de gare et qui s'ouvre du côté ouest sur l'endroit où l'Hôtel de Ville et le hall de gare se rejoignent. Le hall d'entrée du bâtiment se situe dans ce boulevard central.

En ce qui concerne le plateau ouvert au public, les premiers niveaux sont destinés aux fonctions publiques. Trois étages (6, 11 et 21) servent de lieu de rencontre (« plazas ») et sont caractérisés par leur plafond plus élevé. Les autres niveaux abritent des bureaux.

La forme du bâtiment est caractérisée par l'association de trois types de bâtiment : le hall public, réparti sur les cinq premiers étages, la zone intermédiaire, cet élément rectangulaire de l'Hôtel de Ville qui surplombe le toit de la gare, et les deux tours. Du point de vue de la construction, contrairement à la pratique classique, le bâtiment repose sur un nombre relativement restreint d'éléments porteurs massifs et non pas sur de nombreux éléments porteurs répartis uniformément. Au vu de l'immense profondeur du bâtiment, de grands espaces libres ont été conçus à différents endroits (notamment des atriums et des cours intérieures avec un climat semi-extérieur) afin d'optimiser l'éclairage naturel et de proposer un environnement de travail agréable.

Les architectes voulaient éviter que l'Hôtel de Ville ne devienne le symbole de la bureaucratie, même si cela n'est dû qu'à sa taille. Par conséquent, il était important de créer un rapport visuel entre les zones de travail et l'espace public et de faire en sorte que le bâtiment s'ouvre lui-même au public, l'idée étant de symboliser littéralement la transparence des autorités locales et de créer un bâtiment ouvert et captivant. Vu la faible surface au sol du bâtiment, toutes les fonctions publiques ne pouvaient pas être abritées au même étage. Elles ont dès lors été réparties sur plusieurs niveaux autour d'atriums grands et spacieux. Dans ce sens, il était essentiel que ces étages ne soient pas tous les uns au-dessus des autres, mais plutôt répartis dans tout le bâtiment de sorte à se démarquer des autres et à ainsi permettre plusieurs points de vue et perspectives visuelles. Depuis le hall d'entrée, on peut voir un jardin intérieur subtropical au premier étage et une fenêtre haute de quatre étages.

La superposition de trois types de bâtiment et les différents apports de lumière naturelle produisent des effets différents à chaque étage. Ces sections connectent les étages les uns aux autres afin de créer un paysage vertical. De cette façon, chaque étage présente des possibilités fonctionnelles différentes, le public peut voir et être vu, et le bâtiment reste de taille modeste. Grâce à cette disposition compacte, le hall public, l'espace extérieur, les zones de lumière naturelle et les espaces de travail sont tous connectés du point de vue spatial.

Structure
Du fait de son emplacement complexe, l'Hôtel de Ville a nécessité une conception structurale particulière. La structure — qui suit le pourtour du bâtiment — est visible dans la façade du bâtiment. Elle ne suit pas un système purement à angles droits, mais plutôt un système de diagonales entièrement fonctionnelles qui transfère les charges verticales sur la façade. Ces éléments diagonaux, associés aux noyaux en béton de la tour nord, fournissent également sa stabilité au bâtiment.

La tour sud, construite au-dessus de la Gare Centrale, est soutenue uniquement par cinq méga-colonnes qui traversent le terminal de transport public. Une structure tridimensionnelle complexe transfère la charge de la tour sud sur les colonnes.

Acier ArcelorMittal
ArcelotMittal Europe - Produits longs a fourni environ 8000 tonnes de profilés en acier, dont 5000 tonnes de poutrelles-poteaux à larges ailes Histar 460 pour la structure de l'Hôtel de Ville.

Texte: Kraaijvanger & Constructalia

Powered by aware