Contact
Subscribe to our newsleter
Free Design Software
rfq rfq

Informations sur le projet


  • Varsovie
  • Pologne
  • Architectes:
    Rainer Mahlamäki & Ilmari Lahdelma
  • 2007 - 2013
  • Client:
    Museum of the History of Polish Jews (City of Warsaw, Polish Ministry of Culture and National Heritage & Association of the Jewish Historical Institute of Poland)
  • Contractant:
    Polimex-Mostostal
  • Photographes
    Magda Starowieyska & Muzeum Historii Żydów Polskich

Liens


  Fiche produit: REBAR

Musée de l'Histoire des Juifs de Pologne


Situé dans ce qui fut le cœur de la Varsovie juive, le nouveau musée de l'Histoire des Juifs de Pologne est un bâtiment moderne qui héberge un centre de culture, de formation et de recherche dont la mission est de remémorer les mille ans d’histoire judaïque en Pologne. L’apport d’ArcelorMittal à ce bâtiment est invisible, mais néanmoins important avec la fourniture de 1 000 tonnes de fers à béton REBAR.
 
La principale mission de ce nouveau musée, considéré comme un des plus élégants bâtiments publics de Varsovie, est « de contribuer à la formation de nouvelles identités individuelles et collectives parmi les Polonais, les Juifs, les Européens et les citoyens du monde en rappelant les mille années d’histoire des Juifs polonais ».
 
Situé dans ce qui, pendant la deuxième guerre mondiale, devint le ghetto de Varsovie après avoir été le cœur de la culture juive dans la capitale de la Pologne, le nouveau bâtiment est entouré d’un parc et fait face au monument aux héros du ghetto.
 
Officiellement inauguré le 19 avril 2013, le jour du 70ème anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie (la plus grande action de résistance armée des Juifs polonais pendant la deuxième guerre mondiale), ce musée se veut une plateforme pour le changement social. Il propose une expérience profonde et transformatrice, et promeut de nouvelles normes pour la narration de l’histoire.
 
L’idée de ce musée est née en 1996, mais ce ne fut qu’en 2005 que l’association de l’institut d’Histoire judaïque de Pologne, la Ville de Varsovie et le ministère polonais de la Culture et du Patrimoine national fondèrent officiellement l’institution du Musée des Juifs de Pologne. C’est la première institution financée par un partenariat public-privé en Pologne. La construction commença enfin en 2009.
 
Le bâtimentLa conception de ce bâtiment marquant a été élaborée par l’étude d’architecture finnoise Rainer Mahlamäki et Ilmari Lahdelma.

De forme carrée et de même taille que l'enceinte reformulée du monument aux héros du ghetto, le musée consiste en un grand volume orthogonal offrant un espace d’exposition total de 12 800 m2, dont deux tiers seront destinés à l’exposition centrale portant sur les mille ans d’histoire des Juifs de Pologne et dont l’inauguration est prévue pour 2014. On trouve en plus des espaces pour les expositions temporaires, un auditorium multifonctions, un centre de formation, deux salles de vision, un restaurant et un café.

Le bâtiment est revêtu de verre et de cuivre, ce qui crée une interaction dynamique entre la lumière et les formes. Les vitrages de la façade sont décorés d’un motif spécial peint au pochoir, représentant les lettres des alphabets latin et hébreu qui forment le mot « Polin », le nom de la Pologne en hébreu.
 
À l’intérieur, un couloir courbe s’ouvre devant les visiteurs et sépare l’espace intérieur. Semblable à un canyon naturel ou à une grotte, éclairé du dessus, ses murs en courbe représentent l'écartement des eaux du Yam Suf, et renvoient au passage, ou à la transcendance, depuis la longue trajectoire qu’est l’histoire des Juifs de Pologne jusqu’à une généreuse ouverture à une culture de paix et de fertilité. Les murs sont d’une structure compliquée faite de béton projeté, un défi de conception et de construction.

Dans ce projet, l’acier joue un rôle important bien qu'on ne le voie pas. La structure en béton est renforcée par des fers à béton REBAR produits et fournis par ArcelorMittal Warszawa.

Powered by aware